Tout savoir sur la banane de Guadeloupe et Martinique

5 Flares Facebook 0 Twitter 0 Pin It Share 5 Filament.io 5 Flares ×
Connaissez-vous vraiment la banane ?

 Banane de Guadeloupe et Martinique

 

La banane est le fruit le plus produit et consommé à travers le monde : 130 millions de tonnes de bananes sont produites chaque année ! Et comme bien souvent, toutes les productions ne se valent pas !… Heureusement en France nous avons la chance de pouvoir profiter des bananes de Guadeloupe et Martinique… Suite donc de notre tour de la Guadeloupe et de ses secrets, à la découverte de la banane !!

La visite de la maison de la banane, à Trois rivière (sur Basse-Terre), et de son musée fut l’occasion pour moi d’en apprendre davantage sur ce fruit délicieux et que je ne pensais pas si peu connaître ainsi que sur sa culture grâce à la très intéressante et adorable Nancy !

Banane
Petit selfie avec Nancy

 

Tout savoir sur la banane :

 

Fleur de bananier
La fleur de bananier d’où va émaner le régime de bananes

 

Première des choses à savoir, le bananier n’est pas un arbre, mais bien une grande plante. Vous pourriez facilement coucher ou casser un bananier en quelques coups de pieds… C’est d’ailleurs pour cela que les plantations de bananes ne résistent pas au ravageurs cyclones des tropiques…

Justement, en parlant cyclone… C’est de là que démarre l’histoire de la banane de Guadeloupe et Martinique. En effet, en 1928, un terrible cyclone s’abat sur les Antilles et ravage les plantations de café et cacao. Pour espérer en produire à nouveau, il faut malheureusement compter 5 ans (temps nécessaire à un arbre pour devenir à nouveau productif). 5 ans, c’est trop long ! Alors pour pallier au manque de production, la banane venue d’Asie, et plus particulièrement de Malaisie, va devenir la meilleure amie des Antillais ! En effet, il ne faut que quelques mois à un bananier pour devenir productif :

  • Tout débute avec un vitroplant cultivé en serre qui atteint la taille de 30cm en 7 semaines.
  • Ce très jeune bananier est ensuite planté en pleine terre… Mais pas n’importe quelle terre ! En effet, un vitroplant ne sera planté que si les sols sont restés en jachère durant un temps minimum.
  • Une fois en terre, le petit bananier mettra 9 mois à atteindre sa taille adulte et à devenir assez mature pour produire des fruits.
  • La fleur de bananier apparu, il va falloir 9 semaines supplémentaires pour pouvoir cueillir un régime de banane dont le point est en moyenne de 37kg et peut atteindre 70kg. Le travail est long et plutôt fastidieux puisque entièrement réalisé à la main : il faut commencer par laisser le régime se former en le protégeant des oiseaux et insectes à l’aide de sac plastiques (biodégradable je vous rassure). Une fois le régime formé, lorsque la fleur de bananier cesse de s’ouvrir, il faut retirer toute la partie mâle (c’est à dire la fleur et les bananes qui ne grossiront pas assez pour mûrir et être mangé). Tout au long de la vie du plan il va également falloir entretenir la plantation en abattant les bananiers ayant déjà donné, au profit des rejets produits par la plante, assurant ainsi la pérennité de la plantation.

 

Régime de banane
Un régime de bananes protégé des oiseaux et insectes

 

  • Attention, une fois les bananes cueillis, elles ne sont pas prêtes à être déguster. Il va falloir 3 à 4 semaines à la banane pour mûrir tranquillement et développer tous ses arômes.
  • Si les bananes sont exportées vers la métropole (et c’est le cas de la plupart d’entre-elles), elles sont chargé dans des conteneurs réfrigérés à 13-15°C. La banane ne supporte pas les 4°C d’un réfrigérateur, en revanche, à 15°C son évolution est bloquée, elle ne mûrit pas pendant le transport. Une fois arrivée en métropole, son sort est bien souvent le même : elle est placée dans des mûrisseries où, exposé à l’éthylène elle mûrit en quelques jours à peine avant de se retrouver sur les étalages.
  • Je pense que c’est maintenant le bon moment pour vous confier un précieux conseil donné par Nancy : ACHETEZ DES BANANES VERTES !!!
    • D’abord parce que contrairement à ce que l’on pense, il n’y a pas que la banane plantain que l’on peut manger salée… Les bananes, tant qu’elles sont encore vertes, se mangent en légume (à l’exception de la banane pomme) ! Dès demain je vous propose d’ailleurs de découvrir comment réaliser un délicieux gratin de bananes vertes 😉 .
    • Seconde raison, et probablement la meilleure : si vous laissez vos bananes mûrir tranquillement à la maison, elles seront bien plus savoureuses que les bananes que vous achèterez déjà jaune ! 😉

 

Partie mâle fleur de bananier
Partie mâle de la fleur de bananier

 

Quelques informations supplémentaires sur la bananes et la plantation bio de la maison de la banane :

 

Banane de Guadeloupe et Martinique

 

  • Pour reconnaître les espèces de bananes comestibles ou non, c’est très simple : si la fleur de bananier pousse vers le haut alors c’est que ce ne sont là que des bananes d’ornement :p .
  • Une plantation certifiée bio comme celle que nous avons visité fait 40 hectares mais seulement 15 sont cultivés pour permettre la rotation des sols !
  • Pour faciliter l’acheminement des bananes à travers la plantation escarpée, un petit téléphérique à bananes a été installé à travers la plantation.
  • Pour limiter l’empreinte écologique de la culture de la banane et assurer un maximum la pérennité des sols, les plantations de bananes (bio tout du moins) ne sont pas désherbés, elle profite d’un tapis de végétation protecteur et nourricier. D’autre part l’utilisation de pesticides est réduite de 75%.
  • La Cavendish est la variété de banane dessert la plus produite dans le monde. A elle seule elle représente 50% de la production mondiale. Malheureusement elle est depuis quelque temps victime de maladies et pourrait bien disparaître un jour des étalages… Heureusement pour nous, de nombreuses autres variétés toutes aussi délicieuses existent et pourrait assurer la pérennité de la banane 😉 .
  • Il existe de la farine de banane… Et pour produire ce bien précieux, il faut compter 60kg de bananes pour 1kg de farine… Voilà qui en fait des bananes !!

 

Keep calm and eat banana
Keep calm and eat banana 😉

Les autres articles sur la Guadeloupe :

5 Flares Facebook 0 Twitter 0 Pin It Share 5 Filament.io 5 Flares ×

Vous aimerez aussi :

5 thoughts on “Tout savoir sur la banane de Guadeloupe et Martinique”

  1. j’ai appris plein de trucs! je me coucherais moins bête ce soir ! 😉 bisous

    1. StéphanieM

      Ah bah génial alors, c’était le but 😉
      Bisous

      1. elisa

        j adore ton blog et je m en sert pour mes exposé et a chaque fois g une super bonne note .merci

        1. StéphanieM

          Merci beaucoup 😀 ça me fait très plaisir !

Leave a Comment